Fierté

De la fierté

La municipalité de St. Etienne a lancé un appel aux stéphanois, qui sont fiers de leur ville, pour qu'ils envoient des photographies sur Twitter (#stephanoisfiers).

Il ne s'agit pas ici d'apprécier cette intiative mais plutôt d'interroger, à l'aide d'un philosophe, M. A., (http://philo.pourtous.free.fr/Atelier/Textes/fierte.htm) la notion de fierté, en particulier dans le cas de l'appartenance à une ville :

"- On peut être fier de ce qu’on est (Catalan  ou Marseillais, Français ou Américain, ou encore Dupont ou Tartempion…). Cette  fierté-là est-elle une “bonne” fierté, c’est-à-dire une fierté justifiée ? Sans  même entrer dans le débat concernant les mérites respectifs des uns et des  autres, on peut observer qu’il n’y a nul mérite à être ce qu’on  est, puisqu’on n’a rien fait pour l’être. Tout au plus peut-on aimer sa communauté ou sa famille, ou se trouver chanceux de lui appartenir, si  l’on croit qu’elle vaut plus qu’une autre – à moins bien sûr que l’on ait personnellement contribué à cette supériorité, auquel cas on tombe  précisément dans un autre type de fierté."

Par ailleurs, on peut aussi s'interroger sur les photos envoyées (Plus de 250 à ce jour) qui représentent majoritairement des lieux emblématiques de la ville, où parmi les plus cités on trouve la cathédrale St. Charles, le puits Couriot, la cité du design, le Zénith et la grande roue (temporaire) de la place de l'Hôtel de ville.

https://twitter.com/hashtag/st%C3%A9phanoisfiers

http://www.saint-etienne.fr/actualites/fiers-saint-etienne-fiers-detre-stephanois

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×