Lyon

C'est quoi la rivalité Sainté / Lyon ?

A l'heure où le représentant des supporters lyonnais vient de traiter les stéphanois de "parasites" et où l'Olympique lyonnais (OL) avait envisagé de ne pas marquer de siège "42" dans le futur grand stade des lumières, appelé aussi OL land (http://france3-regions.francetvinfo.fr/rhone-alpes/2015/04/23/polemique-olasse-il-y-aura-bien-un-siege-42-dans-le-grand-stade-710427.html), il semble nécessaire de revenir sur l'origine de cette rivalité entre une ville bourgeoise, Lyon, et une ville ouvrière, Saint-Etienne.

Au XIXe siècle Saint-Etienne apparait comme une ville industrielle florissante, alors que l'économie de Lyon, basée sur le commerce, stagne. Les lyonnais sont donc jaloux de cette réussite, et les stéphanois qui travaillent dans le textile éprouvent des ressentiments envers des donneurs d'ordre essentiellement lyonnais.

Asse168ck6

Puis, dans les années 1960/1970, St. Etienne se désindustrialise, la mine disparait, et la rivalité se déplace sur le terrain du football. A la grande époque, le club des prolos l'emporte régulièrement sur le club des riches bourgeois. Puis, survient, là aussi, le déclin de l'ASSE et le rebond de l'OL.

4709119 banderole lyon asse 545x460 autocrop

Dernièrement, la décision du maire de St. Etienne, Gaël Perdiau, de se rallier sous la bannière d'Only Lyon, n'a pas manqué de raviver quelques flammes. Il existe donc bien une crainte que St. Etienne ne devienne qu'une simple banlieue de la métropole régionale. Mais le fond de la rivalité, toute en finesse, entre les deux cités demeure aujourd'hui essentiellement footbalistique.

On reste des pigeons

Pour en savoir un peu plus : http://www.guichetdusavoir.org/viewtopic.php?f=2&t=60540&p=115955&hilit=r%C3%A9gion&sid=b274add2744239faf5ce6c4ab435460c

Wait and see...

Only lyon 1

De l'Atelier visionnaire à l'Aderly

Onlylyon 20campagne

Un article du site local Zoomdici, où l'on retrouve la marque Only Lyon et la langue de Shakespeare : http://www.zoomdici.fr/actualite/Saint-Etienne-Metropole-rejoint-l-agence-pour-le-developpement-economique-de-la-region-lyonnaise-id142745.html 

Le cas du quai K

Quai k photo le progres

Puisque l'on parle de la connexion St. Etienne-Lyon par la route, l'on peut aussi aborder la question de la connexion ferroviaire à travers l'exemple du fameux "Quai K".

Rappelons que cet aménagement, situé dans la gare de la Part Dieu, a été financé en partie par le Conseil général de la Loire et St. Etienne Métropole (Ce qui est exceptionnel, pour le coup); avec pour objectif dès la "fin 2011, (la) mise en service d'un nouveau quai avec une nouvelle voie, la voie K, permettant des liaisons sans arrêt, dites "bolides", vers Saint-Étienne-Châteaucreux, prolongées la plupart du temps jusqu'au Puy-en-Velay." (Sources Wikipédia - SNCF).

Ce qui donne actuellement trois départs par jour, à partir de St. Etienne-Châteaucreux, à 8h13, 14h13 et 19h13; pour un gain de cinq minutes par voyage vers Lyon Part Dieu (soit 41 minutes au lieu de 46). Il existe aussi trois voyages par jour à partir de Lyon (http://www.ter.sncf.com/rhone-alpes/horaires/recherche).

http://www.leprogres.fr/rhone/2011/10/04/le-quai-k-a-la-gare-de-la-part-dieu-va-rapprocher-lyon-de-saint-etienne

Connexions

Autoroute saint lyon

Une ville c'est aussi des connexions avec d'autres villes, ou en l'occurence une capitale régionale. Il en va ainsi du "serpent de mer" de l'A45, entre St. Etienne et Lyon, dont le premier tracé date du début des années 30, et qui a été repris au début des années 90.

Quelques liens pour mieux comprendre l'avancée du projet :

La facture pour la Loire : http://acteursdeleconomie.latribune.fr/territoire/transports/2015-02-20/a45-grosse-facture-en-vue-pour-la-loire.html

Les sources de financement, en clair : http://france3-regions.francetvinfo.fr/rhone-alpes/2015/02/20/45-lyon-st-etienne-qui-paiera-quoi-659133.html

La réaction de Maurice Vincent, sénateur de la Loire : http://www.maurice-vincent.fr/autoroute-a-45-422-millions-c-est-trop-pour-les-collectivit-s-territoriales-de-la-loire-article-343.html

Et un article récapitulatif sur les enjeux actuels dans Le Progrès du 21/02/2015 : A45 le progres 21 02 15a45-le-progres-21-02-15.pdf (2.09 Mo)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×